Publié le 20 Octobre 2012

Photo Mathieu NAST, 7ème des championnats de France 2D sénior2
Mathieu NAST, 7ème des championnats de France 2D sénior

Partager l'article


Les championnats de France de JUDO deuxième division se sont déroulés ce week-end à l'Institut du judo à Paris. Une bataille féroce en vue d'accéder à la première division, a fait se départager des judokas venus de tous les départements de France.

Lors de ce week-end était engagé Mathieu Nast du judo club de Guebwiller, dans l’une des catégories masculines les plus relevées, les -60 Kg. Vers  10h30, les tableaux sortent ! Tout le monde se ruent dessus, les coachs, les combattants, les représentants officiels… Quelle galère pour y accéder.…

Fin de tableau pour Mathieu mais un sacré morceau d’entrée de jeu pour ce premier tour ! Allez on se motive, on se chauffe, le rythme cardiaque monte.

Vers 11h30 Mathieu rentre en lice dans un combat qui semble compliqué face à un adversaire (qui finira troisième)  redoutable, qui bénéficie d’une allonge supplémentaire au kumi-kata. Mais Mathieu ne lâche rien dans ce combat où il essaie d’imposer sa garde.  Rapidement mené au score il tente de revenir dans la partie où on le sent volontaire mais un peu en retenu lors de la production de ses attaques. Il s’incline sur un petit avantage et on le voit ressortir du combat déçu….déçu de ne pas avoir réussi à produire son judo.

Peu d’espoir subsiste désormais, la seule chance pour Mathieu de retrouver les tapis est la phase des repêchages, on espère…on attend....ont attend longtemps.
Bingo !  Vers 14 h son adversaire accède au tableau final et repêche du coup Mathieu. Une lueur d’espoir pour nous et cette annonce redonne à Mathieu l’espoir de pouvoir monter sur la boîte…allez on se remotive, on s'échauffe à nouveau…allez on y va.

Sur ce premier tour des repêchages Mathieu prend le champion inter-région Grand- Est, un adversaire dangereux mais à sa portée. Difficile de reprendre le rythme après plus de deux heures d’attente mais Mathieu avec son caractère de guerrier réussi à se remettre dans la compétition…..objectif podium on lui souffle…allez tu peux le faire….

Go, il s’engage et ne perd pas de temps au kumi –kata, à l’attaque…BAMMM quelle tôle ! Il n’y a pas eu trente secondes de combats et Mathieu lui passe un seoî à droite d’anthologie ! BOUMMMMM ........ Sur son « spéciale » il revient du combat regonfler à bloc, ouah quelle tôle on lui crie ! On entend, « super,  vas-y Mat ! ». 

 Le podium n’est maintenant plus qu’a deux longueurs et on se prépare dans cet institut qui redouble d’intensité. Dans cette ambiance de plus en plus pesante, le deuxième tour approche et on s’étire un max avant d’aller au combat.

C’est parti, quel combat ! Personne ne pose ses mains, c’est chaud.  Mathieu se retrouve face à un adversaire de même gabarit qui lui pose beaucoup de problème sur sa garde emboitée.  Mais au bout de 2 minutes, Mathieu réussit à  lui passer un contre qui lui à permis de prendre l’avantage au tableau. Quelle bagarre ! Mathieu fini par conserver son avantage et remporte ce deuxième tour des repêchages après un combat ou les deux combattants sont allés au bout d’eux-mêmes....chapeau !

L’institut se vide maintenant de plus en plus et on retrouve dans l’arène les derniers judokas en lice pour le podium, entourés de coachs de judokas de prestige. On se permet de sortir 2 petites minutes pour souffler et on profite pour faire quelques étirements, tellement importants à ce moment de la compèt'. Épuisé, Mathieu reprends 5 minutes après pour disputer son troisième tour…. "vas-y Mat, … , jusqu’au bout,  allez mon grand ... !"

Et c’est reparti sur un tempo plutôt tranquille. On sent que les deux judokas sont épuisés des combats précédents mais ils offrent quand même de la combativité. Mathieu essaie, il attaque, il attaque mais ne réussit pas à prendre l’ascendant. Plus sur la défensive, l’adversaire de Mathieu choisit la bonne stratégie pour mieux finir le combat en l’attendant sur contre. Mathieu perd sur le plus petit des avantages à bout de force, qui le prive de disputer la place de trois.

Grosse désillusion sur le coup mais une grande fierté d’avoir perdu deux fois aujourd’hui contre les deux troisièmes de la compétition, Mathieu est quand même très content de sa performance….Il n'était pas loin comme on dit.

Il signe la meilleure performance de la journée des judokas masculins alsaciens engagés et la fierté de son club formateur, le judo club de Guebwiller.  Ouah ! Quelle  journée....

Merci !

Ton coach, Sébastien ANDRÉ

Résultats Masculins :

-60 kg :

1- Adrien BOULANGER (CO SARTROUVILLE)
2- Rémi MENIN (UJ BRIVE CL)
3- Louis GUIMENDEGO (DOJO NATAIS)
3- Adrien LUCCHESI (DOJO PROVENCAL)
5- Anthony COTTENS (ACBB BOULOGNE)
5- Gilles-Olivier GRATIEN (DOJO NATAIS)
7- Louis MASY (DC WASQUEHAL)
7- Mathieu NAST (JUDO CLUB DE GUEBWILLER)

 

FÉLICITATION MATHIEU !


Partager l'article



Suivez les actualités du judo club de Guebwiller et tenez vous informez des événements et manifestations de l'association. Retrouvez les résultats sportifs de judo et Jujitsu, les récompenses et et distinctions sportives.

CATEGORIES